IHEAL (Institut des Hautes Études sur l’Amérique Latine)


Fondé en 1954 par le géographe Pierre Monbeig, l’Institut des Hautes Études de l’Amérique latine est une composante de l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3 qui dispense des enseignements en sciences humaines et sociales sur l’Amérique latine. […]

L’IHEAL délivre deux diplômes de niveau Bac + 4 et Bac + 5. Le premier, le DELA (diplôme d’études latino-américaines), est un diplôme d’université (DU) qui se prépare en un an. Le second, le Master « Sciences sociales, coopération et développement en Amérique latine / Latin American Studies » est un diplôme national qui se prépare en deux ans. La première année est commune à l’ensemble des étudiants (Master 1) et la seconde (Master 2) est déclinée en deux parcours:

■ un parcours « Sciences sociales de l’Amérique latine », proposant une formation à la recherche par la recherche, fondée sur un parcours disciplinaire  (anthropologie, économie, géographie, histoire, science politique, sociologie).

■ un parcours « Métiers du développement et de la coopération » mêlant des cours théoriques sur les politiques de la coopération, l’économie du développement ou les grandes questions environnementales et des cours pratiques assurés par des professionnels, ainsi qu’un stage obligatoire de 3 à 6 mois.

L’IHEAL prépare aussi à des doctorats disciplinaires (anthropologie, démographie, droit, économie, géographie, histoire, science politique, sociologie), ainsi qu’au doctorat pluridisciplinaire « Étude des sociétés latino-américaines ».

Par ailleurs, l’IHEAL, en partenariat avec le Centre de Recherche et de Documentation sur les Amériques (CREDA-UMR 7227), développe des recherches de sciences humaines et sociales sur l’Amérique latine, édite deux revues scientifiques (les Cahiers des Amériques latines et Confins) et de nombreux ouvrages dans les collections « Travaux & mémoires » et « Chrysalides ». L’IHEAL et le CREDA gèrent également la Bibliothèque Pierre Monbeig, troisième fonds documentaire de sciences humaines et sociales spécialisé sur l’Amérique latine en Europe. Tant pour l’enseignement que pour la recherche, l’IHEAL et le CREDA ont de très nombreuses coopérations avec les universités latino-américaines et européennes, qui alimentent des programmes d’échanges d’étudiants, d’enseignants et de chercheurs.

Enfin, l’IHEAL et le CREDA exercent des fonctions d’expertise scientifique auprès de nombreuses institutions françaises et étrangères (Agence Française pour le Développement, Ministère des Affaires étrangères, Ministère de la Défense, etc.) et animent de nombreux réseaux internationaux ou en sont membres (CEISAL, REDIAL, etc.).

Source : http://www.iheal.univ-paris3.fr/fr/apropos/liheal-historique-et-missions

Site de l’IHEAL (http://www.iheal.univ-paris3.fr/fr)

Offre de formation

Licence 3 – Études internationales

Option études latino-américaines

Fondée sur une approche pluridisciplinaire conjuguant histoire, droit, sociologie, économie, géographie et géopolitique, science politique et langues vivantes, la licence d’Études internationales fournit une base solide de connaissances dans le champ des sciences sociales, appuyées sur des comparaisons internationales. Elle constitue un atout spécifique pour la préparation aux différents concours administratifs (nationaux, communautaires), pour l’entrée dans les écoles professionnelles (écoles de journalisme, ESIT) et pour intégrer les Instituts d’études politiques (niveaux Licence ou Master).

L’étudiant acquiert au cours de sa licence les compétences suivantes :

•    Identifier et analyser les grands enjeux relatifs aux questions internationales et de société
•    Monter des dossiers thématiques à partir de supports variés : images, cartes, etc.

•    S’exprimer à l’oral et à l’écrit sur des questions internationales et de société

•    Analyser et suivre l’actualité internationale

•    Synthétiser des informations

Structure de la Licence

En 1ère (L1) et en 2ème année (L2), la formation est une « mineure » qui s’associe à une licence de langues (anglais, allemand, espagnol, portugais, italien, arabe).

En 3ème année (L3), la licence Études internationales existe à part entière. Elle comporte 2 options (pour L3 mono-disciplinaire) :

•    Études européennes

•    Études latino-américaines

Poursuite d’études possibles après la Licence

•    Master 1 Études européennes

•    Master 1 Études internationales – aire anglophone

•    Master 1 Sciences sociales, coopération et développement en Amérique latine

Chacun de ces parcours combine séminaires de recherche et ateliers professionnalisants.

Conditions d’admission

L’admission dans cette L3 sera possible, après accord de la commission pédagogique, pour les étudiants titulaires de deux premières années des licences suivantes :

•  Langues (LLCE), Langues étrangères appliquées (LEA), information et communication, anthropologie, histoire, droit, économie, AES, géographie, science politique, sociologie et certaines formations SHS.

•    Classes Préparatoires aux Grandes Écoles (CPGE)

Source : http://www.iheal.univ-paris3.fr/fr/enseignements/licence-3-%C3%A9tudes-internationales


Master 1

Sciences sociales, coopération et développement en Amérique latine / Latin American Studies

Ce master introduit les étudiant.e.s aux sciences sociales des sociétés latino-américaines; Chaque étudiant choisit une discipline majeure (anthropologie, économie, géographie, histoire, science politique, sociologie) et bénéficie de la tradition pluridisciplinaire portée par l’institut comme de ses nombreux réseaux professionnels et universitaires en Amérique latine.

Inscrite au sein du master de sciences humaines et sociales « Sciences sociales, coopération et développement en Amérique latine / Latin American Studies » hébergée par l’Université Sorbonne Nouvelle – Paris 3, cette spécialité s’effectue sur deux ans. Une première année commune à l’ensemble des étudiant.e.s (Master 1) puis une seconde (Master 2) déclinée en deux parcours :

•    un parcours « Sciences sociales de l’Amérique latine », forme à la recherche par la recherche, théorique et pratique, dans l’une des six disciplines de l’Institut (anthropologie, économie, géographie, histoire, science politique, sociologie) et se conclue par la rédaction d’un mémoire en français (100-150 pages). Les étudiants de ce parcours travaillent sur des thématiques émergentes et font généralement un terrain en Amérique latine. Ils peuvent, s’ils le souhaitent, faire un stage.

•    un parcours « Métiers de la coopération et du développement en Amérique latine », mêle des cours théoriques sur les politiques de coopération, l’économie du développement et les grandes questions environnementales avec des cours pratiques assurés par des professionnel.le.s ainsi qu’un stage obligatoire de 3 à 6 mois. Il se conclue par la rédaction d’un mémoire de (50-80 pages) ou d’un policy paper (30-40 pages).

La première année de master est accessible à tous les étudiants titulaires d’une licence en sciences sociales (anthropologie, économie, géographie, histoire, science politique / droit public, sociologie) ou d’un diplôme équivalent*, désireux d’acquérir une formation spécialisée en sciences sociales sur l’Amérique latine (voir décret n°2017-83 du 25 janvier 2017 relatif aux conditions portant sur les propositions d’inscription dans un master).

* (ce qui inclut les années de CPGE)

Conditions d’admission

Les dossiers de demande d’admission en première année de Master sont soumis à l’appréciation d’une commission pédagogique présidée par Mme Marie Laure Geoffray et composée des responsables pédagogiques de l’IHEAL.

Pour être admis, il faut :

•   Être titulaire d’un diplôme de licence en sciences sociales, d’un diplôme équivalent ou d’une validation des acquis d’expériences. Les diplômes de DELA et des autres licences LLCE, LEA et toute autre formation non réalisée dans l’une de nos six disciplines, et sous réserve d’acceptation par la commission, sont recevables s’ils ont été acquis avec une moyenne supérieure ou égale 14/20. La maîtrise de deux langues étrangères est obligatoire

•    Les candidats étrangers ne disposant pas d’un diplôme universitaire français et résidant dans un pays concerné par la procédure CEF devront préalablement faire une demande sur le site de Campus France

•   Pour les étudiants étrangers résidant en France et pour les étudiants non concernés par la procédure Campus France et non titulaires d’un diplôme universitaire français, il faut être titulaire du DELF ou du TCF niveau B2 au minimum et avoir obtenu au moins 10/20 à l’épreuve de compréhension écrite. Dans tous les cas consultez la page « Étudiants étrangers à l’IHEAL »

Source : http://www.iheal.univ-paris3.fr/fr/enseignements/master-1-sciences-sociales-coop%C3%A9ration-et-d%C3%A9veloppement-en-am%C3%A9rique-latine