Omission de l’article défini et indéfini


1-L’article défini (le, la, les)

a) On le supprime devant les noms propres géographiques non déterminés : l’Espagne=España, le Chili =Chile, la Bolivie : Bolivia, l’Andalousie : Andalucía. Si le nom propre est déterminé, on emploie l’article comme en français : l’Espagne du XXe siècle= la España del siglo XX.

  • La Colombie est l’un des premiers exportateurs de café d’Amérique Latine.
  • Colombia es uno de los primeros exportadores de café de América Latina.

Dans certains cas l’article défini est utilisé de façon indistincte : La Argentina ou Argentina, el Paraguay ou Paraguay, el Japón ou Japón

b) Omission aussi devant des verbes tels que « enseñar », « estudiar », « aprender » .

  • Il est parti un an en Espagne pour apprendre l’espagnol.
  • Se fue un año a España para aprender español.

c) On supprime l’article devant des noms tels que « caza », « pesca », « clase », « casa ».

  • Dimanche dernier nous sommes allés à la pêche.
  • El domingo pasado fuimos de pesca.

d) Avec certaines formes superlatives il y a aussi omission de l’article défini:

  • C’était un des hommes les plus riches du monde.
  • Era uno de los hombres más ricos del mundo.

e) La forme neutre “ce” suivie du relatif « que » ou « qui » a comme équivalent en espagnol l’article neutre « lo »

  • Ce que nous avons proposé comme stratégie commerciale nous semble intelligent.
  • Lo que hemos propuesto como estrategia comercial nos parece inteligente.

  • Jean ne voulait pas étudier, ce qui était une grave erreur de sa part.
  • Juan no quería estudiar, lo cual era un grave error de su parte.

2. L’article indéfini (un, une, des, de la, du)

a) L’article indéfini est omis en espagnol devant les formes déterminatives précédant un nom : un tel scandale (semejante escándalo), une telle concurrence (tal competencia), une chose pareille (semejante cosa), d’une certaine façon (de cierta manera), une autre personne (otra persona)

  • Les ouvriers étaient très contents car ils n’avaient jamais fait un tel travail.
  • Los obreros estaban muy contentos porque nunca había hecho tal (semejante) trabajo.

  • La rédaction du rapport lui avait demandé un certain effort de concentration.
  • La redacción del informe le había exigido cierto esfuerzo de concentración.

  • À la mi-juin nous avions déjà un autre état d’esprit car les vacances approchaient.
  • A mediados de junio ya teníamos otro estado de ánimo pues se acercaban las vacaciones.

b) Devant certains compléments de manière précédés de la préposition « de » ou « avec »

  • Il a avoué toutes les erreurs commises avec une grande crainte.
  • Confesó todos los errores que había cometido con gran temor.

  • Le premier ministre parla devant le Parlement avec une voix claire et sereine.
  • El Primer ministro habló ante el Parlamento con voz clara y serena.

c) Devant des noms indéfinis de quantité : « multitude » (multitud), « quantité » (cantidad), « infinité » (infinidad):

  • Ils ont fait une multitude d’exercices grammaticaux afin de comprendre le problème abordé par le professeur.
  • Han hecho multitud de ejercicios gramaticales para entender el problema abordado por el profesor.

d) Dans les expressions partitives ou devant des adjectifs exprimant un aspect partitif:

  • Ce matin, au marché, ils ont acheté des carottes, des poivrons et des poireaux, ainsi que du pain, du lait et de la viande.
  • Esta mañana, en el mercado, compraron zanahorias, pimientos y puerros, así como también pan, leche y carne.

  • Face aux récents événements politiques le peuple manifesta une profonde inquiétude.
  • Frente a los recientes acontecimientos políticos el pueblo manifestó profunda inquietud.